L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Les bleus depuis mon salon

Pour un 1er billet d’humeur, je prefère être franc pour que les choses soient claires dès le début de la compétition : voilà, j’avais décidé depuis un certain temps de prendre mes distances avec l’équipe de France, de lui tourner le dos pour lui faire payer tous les matches nuls vraiment nuls, tous les remplacements absurdes de seconde mi-temps, les schémas de jeu obsolètes et l’absence d’envie et de vie. Trop de bleus au cœur pour pardonner.

Un match plus tard, je n’ai pas été déçu. Loîc Mercier pourra même être témoin : j’avais pronostiqué le bon score. Vraiment sur certains secteurs du jeu, l’équipe de France a déployé un style qu’elle seule connaît. A commencer par une attaque improductive avec une coordination entre attaquants digne d’un 5 contre 4 de cour d’école. Je vous décris rapidement la situation : Nico A c’est le plus fort donc tous les ballons doivent passer par lui, c’est donc normal qu’il pique les ballons de Sidney G parce que Sidney lui a piqué un paquet de cartes Pokemon dans son cartable en début d’année, alors Sidney voit passer si peu de ballon que quand il en récupère un dans les pieds il est tellement surpris qu’il ne sait plus quoi en faire. D’autre part, Nico ne s’entend pas avec Yoann G parce qu’il trouve que Yoann se la pète et pourrait lui faire de l’ombre alors qu’en fait Yoann est juste timide (Bébé c’était déjà un enfant reservé) et n’ose pas demander les ballons. Il faut comprendre aussi que Nico a le droit de faire tout ça sans se faire gronder parce que c’est le meilleur pote de Frank R, chouchou de la maitresse. Tellement chouchou de la maitresse qu’elle laisse Frank jouer où il veut quand il veut même si cela doit dissiper le reste de la classe. Et comme la maîtresse est un peu perchée et que suite à une mauvaise note à la dernière inspection académique elle va changer d’école à la fin de l’année, elle laisse faire tout cela, change souvent de programme sans prévenir et compte ses points de retraite. En plus, Florent M, un minime plutôt rapide, n’a pas eu le droit de jouer parce qu’il a été collé pour insolence à l’encontre de la maitresse. Et là maintenant je suis sûr que vous avez compris pourquoi on n’a pas marqué de buts vendredi soir.

Mais mais mais, à mon grand étonnement tout n’est pas à jeter dans cette équipe de France. Et là, comment je vais faire moi si il ne sont pas complètement mauvais ? Je vais être obligé de les soutenir ? Parce que par exemple, il y a le milieu de terrain. Toulalan a été impérial de pugnacité et puis prendre Will Smith au milieu de terrain a été LA grande idée du match. Abou Diaby ressemble vraiment à Will Smith, non ? Comme les Urugayens ont vu Independence Day, Bad Boys, Men in Black, I am a Legend, I Robot et Hancock, ils s’écartent quand il voient arriver Abou Diaby. Et ça c’est quand même bien pratique. Il faut reconnaître qu’à leur place je ferai pareil, parce que je n’ai pas envie de me faire flasher et de devenir amnésique et puis quand même se faire dribbler par le Prince de Bel Air en personne c’est la classe, non ??? Autre motif de satisfaction, la défense, plutôt solide. Enfin, dernier point, à les regarder jouer, ces Bleus donnent presque l’impression d’avoir envie de se qualifier pour le second tour. Et cela c’est une grande nouveauté. C’est comme d’aller chez le garagiste sans se faire arnaquer, chez le dentiste sans avoir mal, remplir ses timesheets avant la date, j’avais oublié que c’était possible.

Attention, il y a encore du boulot, pour se qualifier et surtout pour refaire de moi un supporter. Accélerer le jeu d’abord, mettre de l’ordre dans la cour de récré évidemment. Parce que pour la sortie de classe au Mexique il va falloir jouer un peu plus vite et marquer des buts. Je dis bien « se qualifier », juste se qualifier pour le second tour, parce qu’après on passe dans la cour des grands et là faut pas rêver non plus…


Laurent Janneau