L'auteur

Directeur Général Ogilvy PR
Voir le profil complet de Eric Maillard >>

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

La campagne Born HIV Free commence !

Le lancement aujourd’hui de la campagne Born HIV Free par le Fond Mondial pour lutter contre la transmission du virus HIV de la mère à l’enfant ne va pas passer inaperçu. Parce que la cause est juste. Parce que la dimension créative de la campagne est puissante. Parce que l’ambassadrice du Fonds Mondial Carla Bruni-Sarkozy laisse rarement les médias indifférents.

Carla Bruni-Sarkozy pour la campagne Born HIV Free

Alors pourquoi en parler aussi ici ?

Nous sommes nombreux chez Ogilvy à nous être investis depuis 6 mois pour participer à l’identité de cette campagne notamment en lui donnant son nom, à sa dimension sur le web en nouant des partenariats avec les plus grands acteurs, en optimisant les dispositifs offline qui seront déployés jusqu’au 5 octobre, en construisant un dispositif de communication virale qui implique l’ensemble des parties prenantes pour atteindre sa cible : la population de 10 pays d’Europe. Rien de moins.

Très franchement, on doit s’empêcher ici de se réjouir du succès de l’événement de lancement international qui vient de se dérouler devant l’ensemble de la presse européenne. Parce que jusqu’au 5 octobre, notre objectif est de maintenir l’intérêt, démultiplier pour tous les chemins d’accès simples à une réalité qui l’est un peu moins.

Chaque citoyen peut se faire entendre pour que son état soutienne le Fonds Mondial et lui donne les moyens d’atteindre le seul objectif d’éradication possible à ce jour concernant le sida : il est possible que plus aucun enfant ne naisse avec le virus du sida d’ici 2015.

Il ne s’agit pas de demander de l’argent mais bien de soutenir une voie d’utilisation de ses taxes. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site BornHIVFree.org et de signer. Rien de plus. Mais rien de moins. En dessous de millions de signatures, la démarche n’aura pas atteint sa pleine force.

De nombreux autres moyens de mobilisation sont d’ores et déjà possibles : partager avec ses contacts, rejoindre le groupe Facebook, suivre le compte Twitter, habiller sa photo de profil d’un twibbon, diffuser les nombreuses vidéos disponibles sur la chaîne YouTube (sur laquelle on peut également signer)… Et ce n’est qu’un début.

Pour suivre en temps réel les reprises de la campagne sur Internet, l’ensemble est organisé dans le Pearltree ci-dessous :

Merci à l’équipe (Nathalie, Sabina, Guillaume, Benjamin et Brendan) qu’on a réussi à regrouper à l’arrêt autour de Guillaume (Neo@Ogilvy) et moi pour une photo qu’on ne verra qu’ici, en exclu mondiale !

L'équipe Ogilvy