L'auteur

Trang est Chef de projet Digital au sein du pôle Social@Ogilvy.
Voir le profil complet de Trang Ngo >>

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Elodie Jacquemond – agent de talents influenceurs chez Talent Agency

Un jour de pluie glaciale, on rencontre Elodie dans sa cantine de quartier. Souriante, elle nous propose d’ores et déjà de la tutoyer. L’entretien n’a pas encore commencé que l’on est d’avance conquis par sa générosité et sa bonne humeur. Avant de la rencontrer IRL, on suivait son parcours de loin : son début chez BuzzParadise, son lancement du Nuage Des Filles, puis sa collaboration chez Glam Media et enfin, aujourd’hui, sa fonction « d’agent de talents » chez Talent Agency. Celle qui a été élevée par un père journaliste est étonnement attachée au Web. Animée par une croyance profonde de la blogosphère et les personnes qui y contribuent, elle a désormais fait de ce milieu son champ de bataille. Elle fait partie des premières personnes qui ont compris l’enjeu des blogs et ont révolutionné le statut de “blogueur” en véritable acteur marketing. D’une énergie incroyable, elle nous épate par sa capacité à jongler entre sa vie professionnelle, sa vie personnelle et ses nombreux centres d’intérêts. Sympathique mais aussi stratégique, elle fait évoluer son activité au gré de ses rencontres et surtout en prise avec l’évolution de la blogosphère/ des stratégies des marques sur le web. Autour d’un délicieux déjeuner bio, on a eu le temps de lui poser quelques questions….

 

 

 

Ogilvy PR : Bonjour Élodie, merci d’avoir accepté de répondre à notre interview. Peux-tu en quelques lignes nous présenter ton métier ?
Elodie : Je suis directrice de Talent Agency – l’agence de talents influenceurs internationaux. Au delà du management de talent et de la régie publicitaire, on apporte un vrai plus qui est la collaboration de nos talents avec une marque sur des projets de co-création.

Ogilvy PR : Agent de blogueuses – celles que tu appelles les « talents », est-ce un nouveau métier selon toi ?
Elodie : On peut m’appeler talent scout car à l’image d’un agent de mannequin, je déniche et je gère la carrière de mes “influenceurs”. Mais avant tout, j’instaure une vraie relation avec eux. Je vais au delà d’un simple booking. Je connais leurs goûts, leurs hobbies, leurs points forts, et surtout, ce qui les “branche” et les marques avec lesquelles elles ont envie de travailler. Puis je vais à la rencontre des marques, en fonction de leur ADN et de leur besoin, je suggère le “talent” qui correspond. Ensemble, on réfléchit à un mode de collaboration pour que le talent ne soit plus uniquement « relais » de la marque, mais acteur de celle-ci.

Ogilvy PR : On sait que tu as également travaillé chez Glam Media – régie publicitaire des sites et blogs indépendants. Quelle est la différence avec ton agence actuelle ?
Elodie : Nous n’avons pas la même activité. Nous sélectionnons des talents et non des éditeurs. Nos talents sont des filles qui excellent dans leur domaine. Elles sont talentueuses, multi-tâches et cumulent des milliers de contacts sur leur blog, tumblr, facebook, twitter, instagram, pinterest…
On leur accorde un accompagnement soigné et sophistiqué. La relation est réelle – je les vois presque une fois par semaine (sauf pour celles qui vivent à l’étranger, j’essaie de les voir au moins une fois par mois).

Ogilvy PR : Comment se répartissent les activités de ta journée ?
J’essaie d’être disponible pour nos talents de 8h00 à 22h00 et parfois la nuit quand le sommeil tarde à venir. J’aime mon travail et les personnes avec qui je collabore donc ça ne me coûte pas de dédier un maximum de mon temps à mon travail.
Je suis très souvent en rendez-vous avec nos talents, futurs talents, clients, prospects. Mai j’ai une équipe qui assure le suivi et surtout la production. C’est nécessaire d’avoir une bonne équipe, fiable et qui maîtrise le sujet aussi bien que moi.
Je suis aussi fan de mes talents que de mon équipe.

Ogilvy PR : Comment sont sélectionnés tes « talents » ?
Nous faisons une veille constante sur les réseaux sociaux. Nous avons différents critères de recrutement. Si le talent influenceur les remplit, nous le contactons et le recrutons. Le coup de cœur fait parti de ces critères !

Ogilvy PR : Tu es donc l’intermédiaire entre les talents influenceurs et les marques. Comment envisages-tu le triangle agence de communication – talents – agent de talents ?
Elodie : On travaille main dans la main avec les agences de communication. On travaille par exemple avec Fred& Farid sur des projets originaux qui peuvent être amplifiés en collaborant avec un de nos talents.

Ogilvy PR : La professionnalisation du statut “blogueur” nécessite d’instaurer de nouvelles règles. Quelles sont-elles ? A ton avis, la relation entre les marques et les blogueurs vont évoluer dans quelle direction ?
La relation est plus saine. Le talent n’accepte une collaboration que s’il se sent en phase avec la marque et le produit. De son côté, la marque peut être assurée de l’implication du talent et de la qualité du travail, car il s’agit d’un vrai travail et le talent se doit d’être professionnel. Nous sommes présents pour organiser, superviser et surtout nous sommes garants de la qualité.

Ogilvy PR : Les blogueurs sont de plus en plus impliqués dans le processus de création avec les marques. Peux-tu nous donner un exemple de collaboration entre l’un de tes talents avec une marque ?
Elodie : Avec Morgan, on a travaillé ensemble sur le re-positionnement de la marque. Avec le credo “happy is the new chic”, pour donner une nouvelle image de la femme Morgan : pétillante, souriante, insouciante et surtout, heureuse ! Avec 10 de nos talents, on a décliné sur les réseaux sociaux cette nouvelle image selon leur propre interprétation : en vidéo, en photos et en article-analyse. Les filles ont ainsi pu revisiter à leur façon cette nouvelle image .

Ogilvy PR : Est-ce que tes talents arrivent à vivre de leur activité ? Est-ce qu’il y a des secteurs plus rentables que d’autres ?
Elodie : Nos talents vivent quasiment tous de cette activité. Les secteurs les plus rentables sont la mode et la beauté, mais je pense que ça ne vous étonne pas.