L'auteur

Céline est Directrice Clientèle au sein du Pôle Social@Ogilvy.
Voir le profil complet de Céline Arrizurieta >>

Lui écrire

Partagez !

Les « Pambassadeurs de Chengdu» !

Lancement d’un grand concours mondial pour rechercher les trois prochains ambassadeurs pour les pandas :

La Chendu Panda Base fait appel à tous les amoureux des pandas pour devenir l’un des troisPambassadeurs  2012 qui réaliseront le « Global Panda Conservation Tour » en 2013

 

Pour participer, rendez-vous sur « Chengdu Pambassador » (Page Facebook)

 

Paris, France-10 septembre 2012– Le Centre de recherche et de reproduction de pandas géants de Chengdu (Chine) en partenariat avec WildAid, annonce le lancement du programme mondial « Pambassadeurs 2012 », un concours de trois mois visant à développer les connaissances et la sensibilisation quant à la protection des pandas géants. Ce programme a pour vocation de recruter trois amoureux des pandas dans le monde et passionnés par la protection des espèces menacées. Ces personnes seront officiellement nommées « Pambassadeurs de Chengdu » pour une durée d’un an et participeront au « Global Panda Protection Tour » en 2013, un tour du monde de 5 mois pour sensibiliser le public à la protection des pandas. Chaque Pambassadeur recevra une bourse de 20 000 $US afin de lui permettre de mettre en œuvre ses plans dédiés à la protection des animaux menacés.

 

Les futurs « Pambassadeurs » peuvent s’inscrire à partir d’aujourd’hui sur la page Facebook dédiée (https://www.facebook.com/ChengduPambassador ) en remplissant les différentes quêtes de l’application « Panda Quest ». Ils ont jusqu’au 1er octobre inclus pour s’inscrire et avoir la chance d’être sélectionnés comme l’un des 16 demi-finalistes dans le monde afin de concourir à Edimbourg (GB), du 13 au 14 octobre. Les vainqueurs des épreuves de la demi-finale européenne pourront se rendre à Chengdu le 28 octobre pour la finale, la ville natale des pandas en Chine. Pendant plus d’une semaine, les 16 finalistes auront l’occasion de rencontrer les pandas dans leur habitat naturel et de vivre des expériences uniques.

 

Un concours international unique qui œuvre pour la réintroduction du panda dans son milieu naturel

Le concours, qui se déroule en Europe, aux Etats-Unis, en Chine et dans le reste de l’Asie, a pour but de révéler chez les participants leurs connaissances sur la protection des pandas, leur capacité à partager ce message de protection et leur engagement envers la préservation des espèces animales menacées.

Le programme « Pambassadeur 2012 » s’inspire du succès de l’édition 2010, pendant laquelle six finalistes avaient été choisis parmi 60 000 candidats internationaux passionnés par la protection des animaux. Eux aussi avaient tenté leur chance pour venir s’occuper des pandas pendant un mois à la Chengdu Panda Base.

 

« Être Pambassadeur est une expérience extraordinaire et unique que je n’avais jamais envisagée comme possible auparavant, » explique David Algranti, consultant en marketing et l’un des six Pambassadeurs 2010. « Cette édition 2012 du programme  promet aux finalistes de vivre une expérience forte. Non seulement ils passent du temps à la Chengdu Panda Base à interagir avec les pandas mais en plus les gagnants auront l’opportunité de porter les messages de protection des pandas à travers le monde. J’invite tous les amoureux des animaux comme moi à s’inscrire et saisir leur chance ! »

 

Alors que le thème central de 2010 était l’élevage et la réadaptation en captivité, la campagne de cette année, articulée autour du nouveau thème « Panda Quest – Soyez le prochain Pambassadeur », s’intéressera plus particulièrement à la réintroduction du panda dans son milieu naturel. Les Pambassadeurs finalistes auront l’opportunité unique de visiter l’habitat naturel des pandas sauvages et participeront aux programmes de réintroduction du panda, dont le but est de relâcher en milieu sauvage des animaux élevés en captivité.

« La prochaine étape pour renforcer et augmenter la population de pandas est de les réintroduire en toute sécurité en milieu naturel », a déclaré le Dr Zhang Zhihe, le Directeur de la Chengdu Panda Base« Grâce à une préparation minutieuse, notre but est d’arriver à une croissance durable à long terme à travers la reproduction naturelle en milieu sauvage. À elles seules les mesures d’élevage et de réadaptation ne seraient pas suffisantes pour garantir la survie future de ses chers animaux. »

Les pandas en France : symboles des animaux en voie de disparition et à l’origine d’une véritable « pandamania »

La Chengdu Panda Base espère que beaucoup de Français participeront au concours étant donné la longue et riche histoire entre la France et les pandas. En effet, c’est un missionnaire français, le Père David,  qui en 1869 avait trouvé et décrit le panda géant, puis en 1973 la France avait reçu en cadeau de la Chine un couple de pandas et enfin les deux pandas qui sont arrivés en ce début d’année au ZooParc de Beauval directement de la Chengdu Panda Base. Les Français ont pu encore mieux découvrir à cette occasion les spécificités de cette espèce en voie de disparition.

 

« La reproduction des pandas géants, et donc leur avenir, reste aléatoire. Ils font partie d’une espèce menacée – seuls 1600 pandas vivent à l’état naturel en Chine et moins de 200 en captivité à travers le monde-, dont la fertilité est limitée : la femelle panda n’est féconde que trois à quatre jours par an. Le panda est devenu un véritable symbole et il est considéré comme un trésor national pour la Chine, pays auquel appartiennent tous les pandas qui sont prêtés aux zoos occidentaux. Pour le public, il reste le symbole du combat pour la sauvegarde de la nature et de la biodiversité, » explique Dr. Marie-Claude Bomsel, docteur-véterinaire et professeur au Muséum d’Histoire Naturelle. Elle a notamment accompagné le premier couple de pandas en France en 1973 et a assisté aux préparations du départ de Huan Huan et Yuan Zi de la Chengdu Panda Base pour le ZooParc de Beauval (Loir et Cher).

 

Ainsi les Français ont pu découvrir ces ursidés et la pandamania a envahi la France avec l’arrivée si médiatique de ces deux animaux au ZooParc de Beauval en janvier dernier. Visibles au public du zoo depuis février, les pandas sont devenus de véritables stars et attirent de nombreux visiteurs. La présence du couple à Beauval rentre dans le cadre du programme de recherche de la Chengdu Panda Base et à terme de la réintroduction des pandas dans le Sichuan

 

« La présence de pandas au ZooParc de Beauval est très importante car elle nous permet de sensibiliser d’autant plus nos visiteurs à la cause animale. Parfaits ambassadeurs de leurs congénères en voie de disparition, ils portent le message des autres espèces avec succès : les pandas sont extrêmement attirants et suscitent amour et admiration : un phénomène incroyable et quasi irrationnel ! D’autre part, nous œuvrons bien évidemment avec nos collègues chinois pour tout mettre en œuvre pour leur reproduction, attendue d’ici deux à trois ans, » expliqueDelphine Delord, de la Direction du ZooParc de Beauval. « Bien sûr, nous encourageons visiteurs et amoureux des pandas à rejoindre cette quête des Pambassadeurs et à porter à leur tour le message de la Protection à travers le monde« .

 

Le programme « Pambassadeur 2012 » a été lancé à Shanghai lors d’une conférence de presse aujourd’hui (10 septembre), en présence de la superstar internationale du basket Yao Ming, dont la Fondation « The Yao Ming Foundation » est également partenaire du programme.

« Le panda géant est une créature unique très appréciée du public dans le monde entier, et plus encore en Chine. Ces pandas sont natifs de Sichuan, et il nous appartient de nous occuper d’eux et de les aider à retrouver le chemin de leur foyer, le monde sauvage » a déclaré Yao Ming. « Le panda est l’une des espèces les plus menacées du globe et il est crucial que nous préservions et protégions cet animal si particulier, c’est pour ça que je me suis engagé auprès du Centre de Chengdu pour faire du programme des Pambassadeurs le plus grand succès possible. »

 

Plan de réintroduction du panda de la Chengdu Panda Base :

Le Centre de Chengdu a annoncé le lancement d’un Plan de réintroduction du panda en décembre 2011, le point d’orgue d’un plan sur 50 ans visant au retour dans leur habitat naturel de la plus grande population mondiale de pandas élevés en captivité. Un peu plus tôt cette année, un premier groupe de six pandas géants a été relâché dans le Centre de recherche sur l’élevage et la réadaptation des pandas géants de Dujiangyan.

–          Chengdu a mis en place un plan de protection des pandas pour augmenter la population de 108 à 150 dans les dix prochaines années.

–          L’élevage en captivité a contribué de façon significative à la croissance de la population de pandas géants.

–          La réintroduction contrôlée de pandas dans la nature améliore les capacités de ces populations à répondre aux changements environnementaux, et il a également été démontré que cela améliorait la structure et la diversité génétiques du groupe.

 

Visuels et contenus disponibles sur demande :

Ø  Screenshot de la page Facebook et de l’application « Panda Quest » pour illustrer les ‘quêtes’ que les participants doivent compléter accomplir

Ø  Photos et vidéos de la conférence de presse à Shanghai du 10 septembre lançant le programme

Ø  Photos des pandas géants et de la Chengdu Panda Base

Ø  Photos des pandas au zoo de Beauval

Ø  Vidéo de lancement : http://www.youtube.com/watch?v=eDJW6Do8IE

 

Possibilités d’interviews sur demande :

Ø  David, Pambassadeur 2010

Ø  Marie-Claude Bomsel, docteur-vétérinaire et professeur au Muséum d’Histoire Naturelle

Ø  Delphine et/ou Rodolphe Delord, de la Direction du ZooParc de Beauval

 

À propos de la Chengdu Panda Base

Le Centre de recherche et d’élevage et de reproduction  de pandas géants de Chengdu est un organisme sans but lucratif engagé dans la recherche sur la vie sauvage, l’élevage, la reproduction  en captivité et l’éducation à la préservation. Cette institution a été fondée en 1987 lorsque six pandas géants en détresse ont été retirés de leur habitat naturel pour leur redonner toutes leurs forces. Aujourd’hui, le Centre de Chengdu est le foyer de 108 animaux en pleine santé, la plus grande population de panda en captivité au monde.