L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Quand le Stylo fuit : une belle gestion du leak par Gorillaz

Une fois n’est pas coutume, parlons musique sur ce blog PR. C’est Vacarm qui relaie l’info du moment : Gorillaz, le groupe de trip-hop/dub qui se cache derrière des avatars en 2D, s’est fait pirater son dernier single « Stylo ». La fuite a été annoncée le 20 janvier par Murdock Nicalls, le bassiste de la bande, sur son compte twitter.

Ni une ni deux, le titre a été mis en écoute sur le site officiel du groupe ainsi que sur Youtube pour éviter une propagation « non contrôlée ».

Dans l’écosystème socialweb où la préservation du secret relève chaque jour un peu plus de l’impossible, le groupe vient de nous donner une belle leçon de gestion du leak. Alors même qu’Apple feint d’ignorer le polichinelle autour de sa tablette qui sera selon toute probabilité révélée le 27 janvier prochain, Gorillaz n’hésite pas à faire contre mauvaise fortune bon cœur en diffusant illico le titre à sa communauté de fan.

Il faut dire que ces musicos sont des pros du mystère, depuis la fin des années 90, ils ont fait le choix de se cacher derrière des avatars virtuels pour diffuser leurs mélodies. Cette stratégie savamment orchestrée les a poussés à développer très tôt leur visibilité en ligne et à construire une relation de proximité avec leur public sur le web social, média parfaitement adapté pour incarner leurs personnages. Fort de cette expérience, ils ont su mesurer l’importance des liens qui les unissent à leurs communautés de fan. Et c’est aussi grâce à elle qu’ils ont pu retourner une situation de crise et profiter de ce « coup dur » pour tisser une relation encore plus affective avec leur public : Feel Good Inc, en somme 😉