L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Le Twitter nouveau est arrivé

Dans la nuit du 14 au 15 septembre (heure française), la grande famille Twitter s’est réunie à San Francisco pour présenter le nouveau  www.twitter.com. Cette nouvelle version n’est pour l’heure ouverte qu’à quelques privilégiés mais tout le monde devrait en profiter dans les semaines à venir. On le sait, Twitter est généralement avare en nouveautés et force est de constater que le site Web officiel n’a pas beaucoup évolué ces dernières années. Alors forcément, quand l’innovation est de taille, elle fait du bruit.

Mais que trouve-t-on au menu de cette nouvelle version ?

Au-delà du nouveau design, on peut découvrir (en vrac) :

  • Une Timeline qui s’étend à l’infini
  • Des photos et des vidéos directement consultables depuis le site
  • Des profils d’utilisateurs consultables dans la colonne de droite
  • Un envoi de photos et de vidéos via les partenaires de Twitter
  • Et bien d’autres choses encore

Est-ce vraiment révolutionnaire ?

Avec ce nouveau site, Twitter continue un revirement entrepris il y a quelques mois avec notamment la sortie des applications smartphone officielles. Au cœur de ce virage stratégique, la volonté de reprendre la main sur la visualisation des datas et de freiner le développement des API et autres services de mash-up qui ont basé leur succès sur les faiblesses du site Twitter.

Globalement, le nouveau Twitter enrichi l’expérience utilisateur. Mashable n’a d’ailleurs pas hésité à taxer l’initiative de « facebookisation » de la page. Si le staff se garde bien de favoriser ce genre de comparaison et rabâche régulièrement que  « Twitter est fait pour l’actualité, le contenu et l’information. », il n’empêche que le tournant est flagrant : ce site est certainement l’un des mash-up global le plus abouti que l’on peut trouver sur la toile. Chaque utilisateur peut se constituer et consulter au sein d’un même site des contenus rich media poussés par une communauté donnée.

Chouette alors !

Oui et non. Un tel revirement n’est pas anodin et marque une rupture forte avec le positionnement initial de Twitter « chantre du Web de données ». Car si les datas restent ouvertes, Twitter encourage désormais leur lecture sur le site officiel. Des vidéos et photos consultables sur www.twitter.com, c’est autant d’internautes qui passent plus de temps à fouiller une timeline qui – surprise – est désormais infinie. De quoi réduire drastiquement le taux de rebond et rendre captif l’utilisateur. Dans l’économie du Web social où l’attention est, avec la rareté, l’une des seules sources de valeurs, Twitter vient donc de se construire un dispositif technique à même de décupler ses sources de revenus.

Pour le reste, je suis d’accord, c’est vrai qu’il a l’air joli ce site…

Ah oui et pour l’occasion, une nouvelle vidéo aux accents bucoliques a été mise en ligne. Loin de se raccrocher à l’actu de la nouvelle version, le positionnement se veut plus « corporate » et le message est clair : Twitter s’inscrit dans notre quotidien et nous abreuve en permanence des nouvelles de ce monde, de notre monde.

cc « Pájaros del amor y amor de los pájaros » by caminanteK on Flickr