L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Scrabble Bravo les mots : l’interview du lauréat du Prix du Jury




Cette création vient de remporter le prix du Jury du Concours Scrabble bravo les mots ! Elle est l’œuvre de Théo aka Cosmografik, un jeune graphiste qui « touche à tout et n’importe quoi » comme il se plaît à le dire. De quoi éveiller notre intérêt bien sûr ! Voici ses réponses :


Théo, tu fais quoi dans la vie ?

J’ai 22 ans et je suis graphiste de formation. J’ai étudié l’imprimerie à l’école Estienne et le graphisme à l’école des Gobelins. Depuis, j’ai travaillé à Dailymotion, pour la Sécurité Routière ou Club Med, et récemment chez Wizz comme graphiste. J’alterne entre boulots et projet personnels, ça me permet de continuer à me former tout en gardant un pied dans la recherche et le développement de mes idées. A terme, j’aimerais me tourner vers la réalisation, ou bien le game design.


Comment as-tu procédé pour mener ce travail titanesque ? Tu mentionnes Photoshop et After Effects : as-tu commencé avec un script sur du bon vieux papier ou avais-tu une idée déjà précise de ce que tu voulais obtenir ?

J’ai commencé par choisir la musique : rythmée et rigolote. A ce moment là, j’étais parti dans un univers très cartoon, ce qui m’a un peu découragé vu la quantité d’illustration et d’animation a réaliser. En écoutant bien la musique, je me suis rendu compte qu’elle faisait en fait référence à la discographie des Beatles. Tous les mots sont en fait tirés d’albums ou de chanson de ce groupe culte. J’ai donc passé une nuit à chercher des idées en rapport avec les Beatles. Au bout d’un moment, je me suis arrêté sur le graphisme très english des Monthy Python et Terry Gilliam et du film Yellow Submarine. Une fois ces bases posées, c’était une partie de plaisir pour illustrer tous les mots de la grille. J’ai passé deux semaines à chercher les images correspondantes, les bidouiller sur Photoshop et et les animer sur After Effects.


Il y a de nombreuses références à des univers très « New Age » : c’est quelque chose que tu travailles souvent, qui te fascine ?

J’ai beaucoup de références, de sources d’inspirations et d’artistes dont je suis fan. Disons que j’essaye d’avoir un style polyvalent comme un couteau suisse. J’aime beaucoup l’art urbain et le pochoir que je pratique depuis quelques années. Des artistes comme Obey ou Banksy m’ont beaucoup apporté, avec leur illustrations à double sens.


Quelle est ton actu à venir ? Des projets ?

Je suis actuellement à la recherche de contrats en tant que graphiste ou animateur. J’ai quelques projets personnels comme une bande dessinée qui sera imprimée d’ici quelques semaines, un jeu vidéo typographique et un autre sur le graffiti. Mais il me manque un dev’ flash pour mener à bien ces deux derniers projets. J’envisage également de me former à l’animation 3D et StopMotion prochainement.


Tu tiens un blog en parallèle de tes activités créatives : c’est un élément important pour poser tes idées, pour centraliser tes inspirations ?

Tenir un blog est avant tout pour moi un moyen de me constituer une base de références, de vidéos qui m’ont plu, ou des liens à garder sous le coude. Ça peut toujours servir un jour ou l’autre. Et puis c’est aussi un moyen rapide de partager son travail et de se faire connaître.


extrait du blog de Théo

On a la preuve que le « User Generated Content » peut entrainer des résultats fantastiques pour les marques : à ton avis, quelles sont les recettes pour arriver à bien briefer les participants ?

Je pense qu’il est très important de parler du concours sur d’autres supports qu’Internet (journaux, radio, télé), ca marche toujours mieux avec le bouche à oreille. Pour ce qui est du brief, il devrait être court et efficace pour éviter les mauvaises interprétations de la part des participants.

Un mot pour conclure ?

Vous pouvez me suivre sur twitter : @cosmografik et sur mon blog : www.cosmografik.fr
Merci à Ogilvy pour avoir organisé ce concours et pour le prix du jury, ça fait toujours plaisir.