L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Ogilvy PR vu par les yeux d’une nouvelle

Voilà bientôt deux semaines que je suis entrée chez Ogilvy PR, pour ce qui constitue mon premier « vrai » travail.

Beaucoup de raisons de s’étonner donc !

Avant de rejoindre Ogilvy, beaucoup m’avait dressé un portrait flatteur, quoique soulignant l’aspect très sérieux de l’agence, voire pas « fun ».

C’en était donc fini des soirées fontaines de champagnes, limousines, caviar, et danses effrénées sur les bureaux, expérimentées dans ma précédente agence ! ( Le passage précédent est légèrement exagéré pour les besoins de la narration, veuillez m’en excusez).

Et bien non. Car il s’avère que, chez Ogilvy, on est fun aussi. En témoignent les apéros roses et girly, ainsi que les chaussures aux couleurs…étonnantes de certains. Que dire de plus ?

Étonnement et surtout culpabilité lorsque j’ai constaté que, du fait, de mon arrivée, Audrey avait échoué sur une sorte de petite table ronde instable dans un coin sombre…

Étonnement face à ma première mission : m’immerger dans le monde juridique, et son vocabulaire foisonnant : « Et donc, la finance islamique, ça va dans la practice corporate ou la practice contentieux ???? » (Précisons que les associations de mots fondées ici ne répondent pas à une quelconque cohérence juridique mais servent, là encore, les besoins de la narration).

Ce cabinet d’avocat est, par ailleurs, sans doute le seul client non concerné par l’expertise digitale d’Ogilvy. Car, que de geeks dans cette agence ! Cependant, j’avoue que j’ai hâte d’en devenir une, moi aussi…

Parce qu’il est toujours difficile d’éviter les clichés, surtout au moment de la conclusion, je dois dire que je suis ravie d’être dans cette agence dont l’ambiance me semble très sympathique. En espérant qu’au fil des semaines, la petite junior va grandir et, qui sait, se révéler capable de rédiger un bon post…