L'auteur

Laetitia Attali est Directeur Conseil au sein du pôle Social@Ogilvy
Voir le profil complet de Laetitia Attali >>

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Je, Tu, Elle influence qui ?

Un soir, lors d’un dîner, on me dit : « Influence Digitale ? Cela consiste à manipuler les gens sur le net?!…».

Gloups ! Je m’étouffe ! Mais c’est un point de vue et soyons francs, cela se pourrait en effet, mais…

Pour la première fois, les gens et les marques sont à « armes égales ».
Et, pour reprendre une expression populaire, les temps changent… Bien qu’il ait toujours existé des moyens d’exprimer son désaccord, les moyens de communication, de partage, de diffusion offerts aux internautes changent VRAIMENT la donne.

 

Comprise à temps par les marques, cette révolution leur permettra d’avancer positivement. Il va falloir changer… ou se faire larguer en route.

Et dans le contexte actuel, n‘est-ce pas le moment rêvé finalement ?
Attention, je ne parle pas de solution « mirage », de buzz pour le buzz, dont j’espère vous êtes revenus. Sinon : allez prendre une douche froide, histoire de vous remettre les idées bien en place !

Le buzz, c’est fun, rafraîchissant… mais éphémère. Rappelez-moi, juste pour être sûre, un Koup d’éPée dans le ruI’sseau : ça sert à quoi déjà ? (NDLR : cf. KPI’s)

Ce que recherche une agence de relations publiques comme Ogilvy PR, c’est surtout d’installer/redynamiser une relation durable. Que les choses soient claires : cela n’empêche pas d’imaginer des programmes originaux. Cela implique d’aller jusqu’au bout d’une démarche et construire à moyen et long terme.

Alors par où commencer ?
Sans hésitation, écoutez ce que l’on dit de vous. Cela demande du courage (saurez-vous rester zen face aux critiques ?) mais c’est tellement instructif (préparez-vous à découvrir de nouvelles opportunités et territoires de développement).

Il n’est pas spécialement question de remettre les compteurs à zéro et tout effacer. Il s’agit de faire un point précis sur l’état de votre relation avec vos clients/consommateurs et autres parties prenantes dans votre activité.

Savoir où vous en êtes et ce que l’on attend de vous, c’est vous donner les moyens de réinventer efficacement une nouvelle histoire plus riche car plus participative. C’est vous préparer pour une relation infiniment plus intéressante et pérenne.

En définitive, je me demande qui, de vous ou les « gens », influencera vraiment l’autre !

*image réalisée grâce à http://www.wordle.net/ (merci Laurent F.) et au flux rss du blog « Questions d’influence » et l’application http://www.poladroid.net/ (merci Alex A.)