L'auteur

Trang est Chef de projet Digital au sein du pôle Social@Ogilvy.
Voir le profil complet de Trang Ngo >>

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Influences du jour #13 : de la commission sur la numérisation du patrimoine aux vidéos sponsorisées

Commission sur la numérisation du patrimoine : Next Web

Le Ministre de la Culture, a nommé une commission qui devra remettre un rapport sur la numérisation des œuvres culturelles. “Nous sommes dans une situation d’urgence où la numérisation se présente comme un tsunami qui déferle sur l’Europe” déclare Frédéric Mitterrand
Le tsunami en question, vous l’aurez compris, c’est Google. Le travail de cette commission composée de 5 rapporteurs est de trouver des solutions pour faciliter la mise à disposition des œuvres du patrimoine français qui soient favorables à l’état français et qui ne dérivent pas vers un anti-américanisme primaire.
Les conclusions de la commission devront être rendues le 15 décembre.

Trop de colère sur Internet, ou pas assez dans les médias traditionnels ? : Numerama

Dans une réaction à une chronique de Daniel Scheidermann, le journaliste Jean-Michel Apathie dénonce « une certaine dérive d’Internet, où dominent la colère et le ressentiment ». De quoi ouvrir un large débat…
Dans une chronique, Schneidermann a reproché au journaliste d’avoir fait répéter à Eric Besson les propos qu’il venait de tenir sur la burqua qui serait contraire « aux valeurs de l’identité nationale ».

Plus intéressante, en revanche, est la réaction de Jean-Michel Apathie qui y voit l’influence du support sur lequel écrit Schneidermann. « A sa manière, il incarne parfaitement une certaine dérive d’internet, où dominent la colère et le ressentiment, ce qui diminue, évidemment, le professionnalisme »...

Difficile de dire si la colère et le ressentiment dominent sur Internet. En revanche, il est vrai que ces sentiments sont traduits beaucoup plus fréquemment sur Internet que dans les médias traditionnels. Mais s’arrêter là pour accuser le net de « diminuer le professionnalisme », c’est s’arrêter en chemin. La nature ayant horreur du vide, le net n’a-t-il pas occupé un espace de colère légitime que n’occupent pas (ou plus) les médias traditionnels ?

Va-ton vers la mort des sites Internet de marque ? : Cédric DENIAUD

Certains commencent à en parler sérieusement (Stats confirm : your brand site will die, Is Social Media making corporate websites irrelevant ? ), d’autres pensent que ce n’est que pure fabulation (De l’hégémonie des réseaux sociaux), d’autres ont fait des tests intéressants mais peu concluants à mon sens (Skittles.com se fond dans les médias sociaux).

Même si l’article de Leo Burnett (Stats confirm : your brand site will die) confirme une baisse de l’audience des sites de marque depuis quelques mois, face à l’avènement des médias sociaux, cette tendance est logique lorsque vous démultipliez la présence d’une marque sur d’autres outils qui sont déjà des carrefours d’audience et que vous exportez une large partie de votre contenu en dehors de votre site de marque. Mais il ne faut pas se tromper entre symptôme et syndrome : la baisse de l’audience de sites de marque est la conséquence de l’évolution de la présence des marques sur les médias sociaux. Attention aussi à bien rappeler que l’audience est une notion fort différente de l’influence…

En s’alliant à Microsoft, Twitter peut rêver de revenus : Étreintes Digitales

C’est la nouvelle qui fait bruisser la Toile : Microsoft a conclu un accord avec Facebook et Twitter pour inclure les commentaires publiés sur ces sites, en temps réel, dans le moteur de recherche Bing. Le géant du logiciel l’a annoncé lors du Web 2.0 Summit à San Francisco.

Selon le Bits Blog du New York Times, Twitter aurait reçu un paiement de Microsoft en échange de ce partenariat. A cette avance pourrait s’ajouter – à terme – un partage de revenus publicitaires sur les liens sponsorisés diffusés par Bing. Ainsi Twitter gagnerait de l’argent sans dégrader la qualité de son service pour l’utilisateur avec de vils messages publicitaires, tous publiés chez Microsoft. A noter que l’accord n’est pas exclusif.

YouTube lance les vidéos sponsorisées en France : CBNews

YouTube annonce aujourd’hui le lancement des vidéos sponsorisées en France avec, comme premier client,  la banque monabanq et la société de logiciels Holosfind. Ce nouveau format vidéo permet aux annonceurs de se faire connaitre sur YouTube en alliant le ciblage par mots clés AdWords à la la plateforme vidéo. « Grâce à la nouvelle interface AdWords, les annonceurs de toutes tailles seront en mesure de créer des campagnes graphiques ciblées par mots clés et facturées au coût par clic (CPC) », indique Google dans un communiqué.