L'auteur

Lui écrire

Articles similaires

Partagez !

Tous (bientôt) blogueurs

Deux vrais blogueurs assidus, presque des pros si ce mot ne jurait gravement avec la nature même de leur activité. Trois ex-blogueurs qui ont jeté l’éponge pour des raisons qui les regardent.

Pas sûr que les salariés d’Ogilvy PR impactent de façon très significative l’irrésistible croissance du nombre de Français, adeptes du journal intime sur internet… Cela va changer.

En pratiquant l’exercice qui consiste à alimenter ce blog collectif, 23 (25 moins deux, vous suivez? ) plumes rejoignent le mouvement, appelées à céder à l’ivresse du billet, du rebond, de la causerie, de la phrase qui claque, du mot juste. Autant de  personnalités différentes qui devront passer outre la peur du ridicule – « et si ce que j’écris  n’était pas intéressant/ intelligent » -, être pertinents- « au fond, tout n’est-il pas déjà écrit ailleurs? »-, vaincre l’angoisse de l’écran vierge – « comment j’attaque? »-, lutter contre la tentation de la dérision, de la délation, du voyeurisme, du cynisme, du 4ème degré, de la blague de potache, du rire  bête, du « copié-collé »…

L’avantage de l’exercice, c’est qu’il est balisé de quelques règles.
L’écriture sous contraintes est toujours plus aisée. Car en tant que blogueurs d’agence, c’est écrit, nous devons :
– ne pas stigmatiser nos pairs
– valoriser nos savoir-faire
– affirmer nos convictions
– travailler notre différence
– faire preuve d’audace
– créer de la valeur ajoutée pour le lecteur…

Curieusement, cela ressemble beaucoup à ce que nous préconisons à nos clients lorsqu’ils nous demandent de les aider à porter la parole de l’entreprise auprès de leurs publics.

Vous connaissez l’histoire de l’arroseur arrosé?